Sortie de WordPress 5.2 - "Jaco"

WordPress par Lucas Roquilly

 

L'équipe de développement de WordPress a annoncé la sortie de la nouvelle version du CMS open-source le plus utilisé au monde : WordPress 5.2.

Dénommée "Jaco" en hommage au bassiste Jaco Pastorius, cette nouvelle version de WordPress présente un certain nombre de nouvelles fonctionnalités et est disponible depuis le 7 mai 2019.

Santé du site Wordpress

Cette nouvelle version WordPress 5.2 propose deux nouvelles pages relatives aux nouvelles fonctionnalités "santé du sité" dévoilées lors de la dernière mise à jour (WordPress 5.1).

Alors que la première page (onglet Etat ou Statut) permet d'obtenir un bilan de santé général de son site WordPress grâce à des points de contrôle automatisés et personnalisables, la seconde (onglet Informations ou Info) permet d'obtenir des informations de débogage concernant la configuration de WordPress et de ses extensions.

Onglet Santé du site

Protection contre les erreurs PHP : Recovery Mode de WordPress

Cette mise à jour centrée sur l'administration de WordPress intègre désormais nativement un "mode de récupération" ou "recovery mode" permettant d'empêcher les erreurs fatales telles que "l'écran blanc de la mort".

Des erreurs qui, d'habitude, empêchent toute connexion au back-end et nécessitent l'intervention d'un développeur pour modifier le code du site WordPress.

Dorénavant, dans ces cas-là, le recovery mode intervient et désactive les plugins ou thèmes causant l'erreur fatale afin de continuer à garantir l'accès au back end afin de résoudre le problème sans intervention d'un développeur.

Recovery Mode WordPress 5.2

Autres améliorations pour tout le monde

Comme d'habitude, l'équipe WordPress a prévu un certain nombre de nouveautés destinées à améliorer l'expérience des utilisateurs du CMS. Pour cette version 5.2, on retrouve :

  • Une meilleure accessibilité avec une amélioration du balisage des onglets, des formats d'articles, de la barre d'administration ainsi qu'une meilleure compatibilité avec les liseuses d'écran et autres technologies d'assistance pour les personnes le nécessitant.
  • Une vérification automatique de compatibilité des plugins, permettant à WordPress de déterminer si la version PHP du site est compatible avec les plugins installés. Si le plugin nécessite une version PHP supérieure à celle installée, WordPress n'autorisera pas son activation, empêchant ainsi de potentielles erreurs de compatibilités.
  • De nouvelles icônes dans le Tableau de bord : 13 nouvelles icônes incluant Instagram, une suite d'icones pour BuddyPress et des icônes de la Terre sous différents angles pour une meilleure inclusion.
  • Améliorations dans l'éditeur Gutenberg avec des optimisations de performances et d'utilisabilité, l'ajout d'un module block editor permettant d'utiliser l'éditeur de façon indépendante des publications, par exemple dans l'écran Widgets.

Améliorations WordPress pour les développeurs

  • Changement de la version PHP minimum supportée : celle-ci est désormais PHP version 5.6.20, permettant au thèmes et plugins d'utiliser sereinement les fonctions anonymes, les espaces de noms et autres fonctionnalités de PHP.
  • Mises à jour de la confidentialité avec un nouveau template de page, une fonction conditionnelle et deux classes CSS qui facilitent la conception et la personnalisation de la page Politique de Confidentialité
  • Nouveau crochet d'action (body hook) : wp_body_open est un nouveau crochet (body hook) permettant aux thèmes de support l'injection de code au tout début de l'élément
  • Support de webpack et Babel à l'intérieur du package wordpress/scripts : les développeurs n'ont plus à se préoccuper de la configuration d'outils plus complexes pour écrire du JavaScript moderne.

Article suivant Article précédent